“La Fuite” de Boulgakov et tous les exils

Le 7 octobre 2017, une Journée Russie à la Criée autour de la première de «La Fuite» de Mikhail Boulgakov, la commémoration sur le mode joyeux du Centenaire de la Révolution d’Octobre et de l’histoire de l’émigration: ciné-concert, conférences de grands historiens, expositions photos sur l’exil russe, images d’archives, avant-premières des films, ateliers pour les enfants etc… Telle était cette journée folle intitulée « Mise à feu ». Un prologue pour la création très personnelle de Macha Makeïeff qui fait écho à son histoire familiale, au périple de ces grands-parents paternels, exilés russes répétant en quelque sorte le destin des personnages de Boulgakov. Mais le thème est traité sous l’angle beaucoup plus universel: Macha veut aussi parler de tous les exils.